Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 19:16
Le spectacle sexy de la semaine : « La guerre des sexes » !

Malgré les tumultes du quotidien qui m’empêchent de vous écrire régulièrement ces derniers temps (bon je l’avoue, les vacances aussi), me revoici pour vous parler de ma pièce coup de cœur ! Et oui, le théâtre peut également être sexy…

  • Je suis allée voir « La guerre des sexes », une pièce comique mise en scène par Pascal Grégoire, qui comme son nom l’indique aborde une thématique bien particulière : le sexe comme ciment du couple !
  • L’intrigue :
  • Une working girl et un écrivain en panne d’inspiration tentent de renouer avec leurs libidos afin d’éradiquer la routine qui les englue. A la fois audacieux et d’une maladresse folle, tout y passe, des sex toys au strip-tease, des blagues crues aux paris pour se séduire de nouveau…
  • L’avis de Blablatine :
  • La pièce m’a d’abord plu car elle est plus décalée que d’autres pièces du théâtre de boulevard, plus crue et que les dialogues autant que les comédiens sont justes et font mouches ! Les monologues de la femme, Anne-Laure, sont parfois d’une complexité hilarante qui montre bien combien les femmes ont le plaisir cérébral… Quant à l’homme, emprunt de stéréotypes, matant du porno, jouant et poker et se reposant sur son égo alors que son « Popol » n’est pas toujours au plus haut, nous fait plutôt rire par ces mimiques et son ridicule, finalement si attachant !
  • En bref :
  • Une comédie à voir en couple ou entre copines, attention toutefois car les comédiens viennent vous saluer un par un à la sortie, mais parfois aussi pendant le spectacle, pour de joyeuses improvisations inspirées des couples de la salle.
  • La note : * * *
  • Le lieu : Théâtre des feux de la rampe

Partager cet article

Published by Blablatine Blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 19:24
Sexy time : un clip prometteur pour la saga « Grey » !

Alors que la sortie tant attendue de « Cinquante nuance de Grey » approche à grands pas (le 11 février, de quoi passer une belle Saint Valentin), je vous propose cette semaine un peu de légèreté et de volupté, de rétro chic et sexuel à la fois…

  • Voici le clip de "Earned it", interprété par The Weeknd, un chanteur soul/ r&b qui signe l’une des chansons de la B.O du film… Outre le fait qu’il susurre à de charmantes danseuses vêtues de cuir et dont les fesses sont marquées de croix noires en référence au SM, le clin d’œil à nos belles françaises du Crazy horse et du Moulin rouge, armées de perruques brunes, est flatteur et plutôt évident !

  • J’aime la référence au cabaret, très habile pour faire passer le désir, la passion de l’intrigue amoureuse, avec toute sa sensualité et sa violence, sans tomber dans le graveleux… De quoi nous motiver d’avantage pour venir frémir dans les salles obscures, tandis que Mr Grey saisira la frêle Anastasia Steele, brûlante contre sa bouche.

  • Et en bonus, Dakota Johnson, très investie dans son rôle visiblement, apparaît dans le clip, cernée de liens et suspendue dans les airs, comme un fantasme ambulant ! Le contraste entre ses liens et la nudité qui la rend si pure laisse présager de bonnes ondes, d’autant que c’est la réalisatrice du film, Sam Taylor-Johnson, qui a également réalisé ce clip…

Partager cet article

Published by Blablatine Blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 17:53
Sexy time du mercredi : La libido, un vrai yoyo ?

Alors que le climat social s’est assombri par les attentats récents (rappelons en passant que la nouvelle édition de « Charlie Hebdo » est en kiosque depuis ce matin, tirée à 5 millions d’exemplaires pour les deux semaines à venir), notre libido se fait sans doute un peu lunatique…

  • Deux réactions sont possibles, le mise en berne de la libido d’un côté, ou une hyperactivité sexuelle de l’autre. Cette dernière est liée à l’envie de profiter à fond du présent, une tendance épicurienne que l’on retrouve dans tous les moments difficiles, quand l’envie d’union et d’affection se fait vorace.
  • Alors que faire ?
  • Si vous vous trouvez dans le premier camp, avec une perte d’envie de l’autre, sachez que cela est tout à fait normal, humain même ! Quand une situation nous déstabilise comme la perte d’un proche ou un évènement grave, un sentiment d’insécurité, d’injustice, s’empare de nous et fait chuter nos repères en remettant tout en perspective. Nos sens se protègent en se désensibilisant, tandis que notre cerveau se concentre sur des tâches précises, le temps de se remettre, en s’éloignant de l’affect ou du moins de la stimulation car il doit d’abord reprendre des forces et se recentrer.
  • Chacun a son rythme pour affronter les aléas de la vie, qu’il s’agisse du stress de la vie quotidienne, d’une dépression passagère, de la lassitude aussi… Le tout est de préserver la complicité avec son partenaire, en se laissant le temps nécessaire pour retrouver un équilibre interne, que ce soit moralement et physiquement.
  • Quand il s’agit d’un évènement plus brutal, il faut surtout s’empêcher de brusquer l’autre d’avantage, et en profiter pour se souder moralement, pour trouver du réconfort dans des petits gestes quotidiens comme se caresser le dos de la main, se masser, se pelotonner devant un film. L’important est avant tout de ne pas entrer en conflit frontal et de passer des moments ensemble, malgré l’envie de s’isoler.
  • Si vous vous trouvez dans le second camp, et bien ne vous bridez pas et communiquez surtout pour que votre chéri(e) puisse assimiler et comprendre votre réaction, ose répondre à vos assaults car la première réaction sera de vous ménager. Si vous êtes tous deux concernés par les faits, il se peut aussi que votre moitié ne réagisse pas comme vous, mais qu’elle se laisse tenter par vos arguments, se disant qu’en effet il faut profiter du moment présent et qu’un peu d’endorphine fait toujours du bien !
  • J’espère que ces petits conseils vous permettront de passer les caps difficiles, c’est aussi dans ce genre de moments que l’on voit qu’on peut compter sur l’autre, que l’on se dit qu’on a trouvé la bonne personne, donc il est primordial d’être sereins et de ne pas s’emporter ou s’impatienter trop rapidement.
  • Le blablabonus !
  • Pour vous accompagner dans vos moments de complicité, qu’ils soient doux ou torrides, vous changez les idées, et également parce que c’est tout de même les soldes même si j’ai préféré ne pas écrire mercredi dernier, votre Blablatine lance une PROMO DE 20% sur la boutique « Les secrets de Blablatine », du 14 janvier au 14 février (Saint Valentin nous voilà ! ) . Il vous suffit de saisir le code promo BLABLATINE20 sur le site une fois votre panier rempli via le lien http://lessecretsdeblablatine.sexerotisme.com . Attention le code n’est valable qu’une fois par personne, donc checkez bien votre panier avant de valider !
Sexy time du mercredi : La libido, un vrai yoyo ? Sexy time du mercredi : La libido, un vrai yoyo ?

Partager cet article

Published by Blablatine Blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 18:43
"Le body painting", une idée cadeau sexy pour des nuits hautes en couleurs !

Noël approche et vous cherchez à surprendre votre partenaire pour réchauffer l’ambiance sous la couette ? Blablatine vous conseille d’essayer le « body painting » mais à la maison en amoureux, pour laisser libre court à votre imagination coquine !

  • En prime, découvrez de douces saveurs gourmandes, histoire de mêler le goût au plaisir des yeux… Chocolat, fraise, vanille, citron vert, banane, menthe et même réglisse, de quoi réveiller la langue et les papilles non ?
  • Comment ça marche ?
  • Glissez sous le sapin un petit coffret choisi selon vos goûts, avec ou sans pinceau, si vous préférez l’étaler directement avec vos mains lors d’un massage suave et enivrant … Bien joué, la première étape est accomplie, et l’effet de surprise garanti pour accroître le désir !
  • Ensuite, programmez-vous un moment à deux, hors du temps, bien au chaud, durant lequel vous pourrez vous retrouvez et vous peindre mutuellement. Si vous préférez vous peindre à tour de rôle, ça marche aussi bien entendu mais il ne faudra pas laisser refroidir le corps de votre chéri(e) !
  • Comment ça se retire ? Il suffit de passer sous l’eau, ou bien de lécher votre partenaire, selon votre préférence ! Vous pouvez même combiner des préliminaires puis une douche brûlante, par contre je vous déconseille le bain sauf si vous le voulez coloré...
  • Où donc trouver la peinture pour le corps aux saveurs gourmandes ?
  • Tous à vos pinceaux mes artistes adorés !
"Le body painting", une idée cadeau sexy pour des nuits hautes en couleurs ! "Le body painting", une idée cadeau sexy pour des nuits hautes en couleurs !

Partager cet article

Published by Blablatine Blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 21:09
Lancement de la boutique « Les secrets de Blablatine » !!!
  • Oyez, oyez, elle est enfin prête ma jolie petite boutique, qui je l’espère vous permettra de séduire, de découvrir l’autre, de conquérir de nouveaux plaisirs et de vous vêtir avec finesse et sensualité…
  • Vous y trouverez des sextoys, mais pas seulement donc ! Bougies de massage à laisser fondre sur le corps, bandeaux et menottes à la « Cinquante nuance de Grey » pour réchauffer les fêtes de fin d’année, lingerie fine et nuisettes, et même des témoignages de personnalités qui n’ont pas la langue dans leur poche quand il parle de sexe et qui ose pour nous le raconter…
  • Bref, amusez-vous, dévalisez la boutique grâce aux promos d’ouverture et surtout n’hésitez pas à me demander des conseils via le formulaire de contact ou bien par commentaire sur le blog, ma valeur ajoutée reste de vous aider pour que chaque achat vous convienne, à la manière d’une « personal shopper », et que vous puissiez vous épanouir au travers de vos nouveaux cadeaux !
  • Belle soirée à vous mes chers lecteurs, et à mercredi pour un nouveau sexy time…

PS : J'ai glissé un lien à droite du blog pour simplifier l'accès !

Lancement de la boutique « Les secrets de Blablatine » !!!Lancement de la boutique « Les secrets de Blablatine » !!!Lancement de la boutique « Les secrets de Blablatine » !!!

Partager cet article

Published by Blablatine Blablatine
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 18:17
Sexy time du mercredi : Le top 5 des records liés au sexe les plus insolites !
  • Histoire d'insuffler une note de légèreté dans le froid de décembre, voici mon top 5 des records les plus surprenants en lien avec le sexe... A savourer sans modération !
  • 1 / Une info de taille :
  • La baleine bleue détient le record du mammifère au plus gros appendice reproducteur avec une taille qui peut atteindre les 2,4m, le cheval peut aller se rhabiller ! Côté humain, c’est l’Américain Jonah Falcon qui détient le record avec un organe de 34cm en état d’excitation. Exit Rocco !
  • 2 / Une vibration en or :
  • Le vibromasseur le plus cher actuellement en vente sur le marché coûte 12 000 euros, il s’agit du modèle Inez, de Lelo. Ça vous tente les filles ?
  • 3 / Vous avez dit plaisir ?
  • Le record du nombre d’orgasmes en 1 heure est de 16 du côté masculin et 134 du côté féminin. L’orgasme féminin le plus long connu a duré 43 secondes. Vous n’êtes pas si mal finalement, non ?
  • 4 / Un argument de poids :
  • Le vagin le plus fort du monde peut soulever 14 kg et le plus large mesure 48 cm de diamètre ! Je précise qu’il ne s’agit pas de la même femme …
  • 5 / Un excès de vitesse pour finir !
  • Horst Schultz détient le record de l’éjaculation la plus longue du monde avec un score de 5,71 m de distance (la moyenne serait de 20 cm) tandis que le record de l'éjaculation la plus haute est de 3,7 m. Il n’y a plus qu’à s’entraîner messieurs !
  • Sur ces quelques chiffres insolites qui me laissent un peu perplexe et surtout amusée, je vous souhaite une douce soirée, en espérant vous avoir fait sourire ! Comme quoi le sexe a bien des vertus…
Le sextoy à 12 000 euros !

Le sextoy à 12 000 euros !

Partager cet article

Published by Blablatine Blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 22:47
Article spécial anniblog : 4 ans déjà, et toutes ses dents !

Et bien, nous y voici ! Cela fait quatre années que j’écris sur le blog, de façon plus ou moins assidue mais je suis l’une des rares survivante de ma génération de blogueuses tout de même !

  • On a ri ensemble, fait des apéro-blogueuses avec certaines (et même certains admis dans notre bulle relativement féminine) dans la « vraie vie », j’ai participé à des articles pour Dentelles et strass (http://www.dentelles-et-strass.net/) ou bien fashionjurnaliste (http://fashionjurnaliste.blogspot.fr/), j’ai interviewé également des blogueuses lors de témoignages secrets dans mon « petit monde de Blablatine ».
  • Je suis fière de conserver le blog, du chemin parcouru, de la richesse des rencontres, des bons tuyaux et de cette identité cachée que j’ai construit telle une pseudo héroïne de bande dessinée…
  • Je dois avouer qu’il y a une raison à mon absence de ces deux derniers mois, j’essaie d’évoluer sur le plan professionnel donc je suis une double licence, ce qui me prend pas mal de temps en plus de mon job et donc du blog !
  • Mais la Blablatine ne s’avoue pas vaincue, je vous réserve même une sacrée surprise pour cet anniversaire et pour vous remercier de me lire et vous conseiller encore plus… Donc petit scoop, je vais lancer d’ici la fin de la semaine une boutique sexo en ligne, l’occasion de vous accompagner encore mieux dans vos plaisirs, dans vos recherches de complicité en couple, dans vos curiosités, avec la même note d’élégance et de simplicité que je tente d’insuffler ici depuis quatre ans.
  • J’espère que vos messages, vos demandes d’informations et vos remarques se poursuivront de plus belle, ce sera d’ailleurs une excellente d’occasion de me demander des conseils via commentaires ou bien par le formulaire de contact à disposition directement sur les produits que je propose, et qui sait, j’aurai peut être des astuces pour vous ou bien l’occasion d’en faire un article pour vous aider !
  • Je vous souhaite une belle semaine et reviens très vite pour vous annoncer la naissance de ce nouveau bébé, qui poursuit cette belle aventure pour laquelle je n’ai que des « merci » à vous dire !
Article spécial anniblog : 4 ans déjà, et toutes ses dents !

Partager cet article

Published by Blablatine blablatine
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 22:02
Sexy time du mercredi : une séance ciné tendance « Sextape » !
  • La tendance est aux sextapes, des mini-films dans lesquels les couples se mettent en scène lors de leurs ébats, en purs amateurs… Il y en a certaines qui sont faites pour être diffusées, d’autres qui sont faites pour rester secrètes et privées, mais parfois on ne sait plus trop les différencier ! Les peoples en abusent pour redorer leur « popularité », les fans les piratent pour en savoir toujours plus… De quoi s’y perdre ! Du coup, c’est parti pour une séance ciné, histoire d’étudier la question !
  • L’intrigue de « Sextape » :
  • Alors que Jay et Annie passaient tous leur temps à copuler à leur rencontre, après dix ans ils peinent à se voir nus sans parler de la liste des courses et ne se rappellent même plus de la dernière fois qu’ils ont fait l’amour. Frustrés et affamés d’intensité, ils en viennent à se filmer pour pimenter leurs retrouvailles, mais c’était sans compter sur le cloud qui s’est activé et synchronise la sextape de leur nuit torride auprès de tous leurs contacts ! Comment feront-ils face à cette situation en préservant leur réputation, leur famille et leurs jobs ?
  • La note de Blablatine : * * *
  • L’avis de Blablatine :
  • Voilà un film que j’hésitais à aller voir pour être honnête (oui mon ami J. m’a fortement encouragée) et pourtant j’ai bien fait de céder à la curiosité car le film est plutôt bien réalisé et surtout tordant ! J’ai ri de bon cœur, faisant face à des situations loufoques à la « Babysitting », mais j’ai pu aussi m’identifier un peu au travers de ce couple, car comme le dit ma réplique préférée « Chérie, on a tous un gode de 30 cm dans son placard ! ». Bon certes, il n’est pas approprié pour les enfants, ça reste un film qui parle de sexe en permanence, mais de façon très comique, jouant à fond la carte de l’absurde et nous montrant qu’on dérive très vite quand notre réputation ou nos jobs sont menacés !
  • Après, oui on a tous fait des bêtises ou bien mis notre intimité en danger, à différentes échelles, car les couples ont besoin de se défier et de repousser leurs limites pour perdurer ! C’est évident, à chacun sa méthode, mais on ne peut pas vraiment les blâmer, il faut juste connaître ses limites à ne pas franchir, et mettre le film sur un serveur ou une clé à part, cacher ses joujous quand la famille ou les amis sont là …
  • En tout cas, vu les actualités de ces dernières semaines avec des photos de célébrités détournées, on en vient vraiment à se méfier de tout, Big brother’s watching you ! L’avantage, c’est que moins on est connus, moins on a de chance de finir sur youporn à notre insu, vous voyez qu’on a la vie belle finalement !
  • Bon, par contre j’ai vu quelques jeunettes sortir de la salle, et bien que je me souvienne avoir très vite compris beaucoup de termes sexuels, j’étais un peu choquée de me dire qu’à leurs 14 ans à tout casser, elles avaient ri aux mêmes blagues que moi. Ont-elles vraiment pu saisir les nuances des blagues salaces ? J’espère qu’elles ne sont pas identifiées en tout cas, ce film est plutôt à regarder en amoureux surtout, ou entre potes au second, voire troisième degré, comme votre Blablatine ! Rigolade garantie, contrairement à « Bad teacher » moins travaillé et plus basique selon moi, qui réunissait également le couple Cameron Diaz et Jason Segel (je l’adore dans « How I met your mother » en passant).
  • En bref :
  • Faire une sextape, pourquoi pas, c’est comme les photos coquines, du moment qu’on les assume et que ça marche, pourquoi s’en priver ? En revanche, soyez très vigilants, car c’est une arme aussi puissante qu’un revolver qui tuera votre intimité et votre réputation si ça tombe entre de mauvaises mains ! Donc mettez des codes d’accès, planquez bien, et surtout vérifiez que c’est vraiment cela qui vous fait de l’effet, car la caméra peut aussi bloquer certaines personnes… Ce sont les deux bémols que j’émettrai, appréciant à la limite les photos érotiques pour s’échauffer un peu les idées, mais pas forcément l’idée de me voir en plein acte dans des positions parfois peu flatteuses !
  • Pour conclure, j’ai vécu ce moment de solitude où ma mère m’a demandé de vérifier un paramètre dans son pc et là bim, photos pornos en plein acte avec son homme … Et bien même à 24 ans croyez-moi ça remue, donc protégez les gosses de ce souvenir qu’ils ne pourront jamais ôter de leurs mémoires je vous en prie ! Oui au grain de folie, non aux conneries !
  • Le lien Allociné : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=205321.html
Sexy time du mercredi : une séance ciné tendance « Sextape » !

Partager cet article

Published by Blablatine blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 21:56
Sexy time du mercredi : « Cinquante nuances de Grey », toutes à la recherche d’un dominant ?
  • J’ai enfin fini les trois tomes croustillants de la série de livres érotiques « Fifty shades : cinquante nuances de Grey » ! L’occasion de débriefer le point de vue de Blablatine sur cette trilogie d’un nouveau genre …
  • L’histoire :
  • L’intrigue repose sur la liaison amoureuse entre Christian, un richissime PDG aussi beau que mystérieux et autoritaire, et Anastasia Steele, une étudiante en Lettres plus jeune et ingénue. Au contact de ce sombre garçon qui va l’initier petit à petit aux plaisirs de la chaire et du sadomasochisme, la jeune femme va se découvrir, s’apprendre et même révéler son homme ! Oui, il s’agit bien d’une belle histoire d’amour qui fait briller les yeux des filles, mais sur fond de sexe, au fil de scènes brûlantes qui ont fait de cette romance moderne un succès …
  • Il se pourrait bien que le fantasme du dominant soit roi ici, est-ce donc à cela que nous aspirons toutes ? Cherchons-nous inconsciemment un mâle dominant, un initiateur, un guide sexuel pour nous révéler à nous-même ?
  • Les points forts :
  • Ce qui me fascine, c’est que cette histoire a remis à la mode et rendu accessible au plus grand nombre la littérature érotique, par l’abondance de détails, des scènes décrites par le ressenti de l’héroïne, et une véritable justesse qui reste réaliste, équilibrée entre des scènes très crues et le côté plus fleur bleue de l’intrigue amoureuse. Ce juste milieu, comme un fil tendu ou un jeu de limites franchies sans réelle vulgarité, nous amène doucement à en redemander, à vouloir lire le tome suivant et à rendre humide notre lingerie. Les hommes devraient la lire également car il y a des pépites d’information sur le désir, tant masculin que féminin, et une foule de clés notamment dans la montée du désir, l’entretien de la flamme, la confiance qui s’installe jusqu’à repousser nos limites les plus obscures et bien entendu, la réussite de préliminaires aussi variés que distrayants !
  • Les bémols :
  • Je me dois tout de même d’émettre quelques réserves, car même si la trilogie a éclairé mes soirées et celles de beaucoup de monde sans nul doute (on a jamais autant lavé nos petites culottes et un baby boom est peut être en route si ça se trouve), il y a un côté répétitif. J’ai d’ailleurs apprécié que le rythme des scènes sexuelles ralentissent pour laisser place à des scènes plus poussées mais moins répétitives à partir du second tome, une fois les « bases » posées sur le côté SM et le couple en route vers son destin et sa complicité si sensuelle !
  • Oui il faut reconnaître que le côté réaliste arrive progressivement, mais au départ un homme qui rentre du boulot quand il veut alors qu’il est PDG, vient juste pour vous faire l’amour 5 ou 6 fois de suite, et qui vous flanque une fessée comme ça après les diners de famille, ça reste utopiste et pas sûr même que toutes les femmes en rêvent tant que cela…
  • Et puis, la violence des rapports, le ton dominateur, j’ai mis du temps à rentrer dedans si je puis dire ! Je me suis demandée comment un thème aussi intime et restreint que le SM pouvait parler à tant de monde, mais l’auteure met du miel sur le piment pour faire passer le tout… Du coup, j’alternais en hésitant parfois à reprendre la lecture, en faisant des pauses de quelques heures voire quelques jours pour ne pas saturer, pour ne pas instaurer une certaine insensibilité et une routine dans ce rapport au sexe. Après tout, faire l’amour tout le temps, ça créé autant une routine que de ne jamais le faire ! Même si c’est beaucoup, beaucoup plus jouissif j’en conviens …
  • Enfin, mon dernier point en bémol, c’est simplement une constatation par rapport à la trilogie des « Beautiful » (je viens d’entamer « Beautiful bastard », tout un programme, première fois que j’aime passer des soirées avec un « bâtard », quoique…) . « Fifty shades a clairement ouvert la voie et fût un réel précurseur, qui a encouragé des maisons d’éditions à créer des lignes dédiées érotiques pour exploiter le filon, du coup le petit plus dans cette autre série c’est que l’on a le point de vue masculin et du coup les hommes peuvent s’identifier bien plus. Un chapitre est raconté par l’homme et un autre par la femme et ce double regard est très intéressant… Nous aussi, on veut savoir ce que pensent les hommes non mais oh ! EL James fait néanmoins un chapitre bonus sur le troisième tome avec le point de vue de Christian, qui sait peut-être est-elle sur une nouvelle piste avec la version de Christian… Je note malgré tout que l’écriture est plus simple, il y a moins d’enrobage et le contexte fait la différence dans nos projections, et ils ont eu le temps d’observer pour améliorer le récit, j’attends donc de finir cette série aussi pour vous la débriefer !
  • En bref :
  • Je vous recommande cette lecture, qui vous ouvrira l’esprit, nourrira votre imagination pour tenter certaines choses si vous êtes en couple, ou fantasmer chaudement si vous êtes célibataire…
  • Pourquoi ça marche autant ? Je pense juste que lire des histoires de cravaches pour fantasmer sans avoir à les vivre, et rêver de cet homme qui sait mener à la perfection sans avoir les mauvais côtés, les doutes et les réflexions soi-même, c’est un vrai aimant !
  • Non les femmes recherchent un homme protecteur et indépendant à la fois, pas forcément dominant et aussi extrême ni maniaque du contrôle. Nous voulons être rassurées, et dans le livre c’est l’opulence, la richesse des vêtements, des maisons, des hélicos, qui ont ce rôle rassurant, et puis l’entourage qui reste toujours très présent. Il y a les codes en sociétés, mais troublés d’un seul coup par ces interdits franchis, et c’est ce qu’on rêve de faire chez belle-maman ou quand les copains s’éternisent à table non ? Glisser une main agile sous la table, s’enfuir dans un garage ou dans un champ, se promener à un gala sans culotte, le sourire aux lèvres… Je suis sure que ces messieurs ne me contrediront pas non plus !
  • Les femmes veulent être guidées, pas forcément attachées, mais elles ont d’avantage besoin des hommes pour se laisser aller à leur plaisir à fond, pour le revendiquer, puis une fois lancées et confiantes elles peuvent déplacer des montagnes ! Et finalement si c’était Anastasia qui prenait le pouvoir dans cette histoire ?

Voici la bande annonce du film dont la sortie est prévue pour la Saint valentin 2015, avec déjà 2 suites, pour respecter les 3 tomes du livres ... Savourez !

Partager cet article

Published by Blablatine blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 21:11
Sexy time : faire l’amour sous une toile de tente, sensuel ou cruel ?
  • C'est bientôt la rentrée, et malgré le temps plutôt maussade, j'ai envie de vous rappeler vos souvenirs d'été, les vacances, le plein air.. Tiens, et si on apprenait ce que ça fait de faire l'amour sous une tente ? La jolie A. a accepté de me livrer son souvenir de vacances pas tout à fait comme les autres, l'occasion de voir si c'est vraiment tentant, la tente ...
  • Petit topo en 5 questions :
  • 1/ L’amour sous une tente perdue dans la campagne, était-ce un fantasme pour toi ?
  • Se retrouver à batifoler au vert sous une tente Queshua ne fait pas parti de mes fantasmes, j'ai plutôt un penchant pour les cadres romantiques chics , j’apprécie d’avantage le cocooning que le mode camping à vrai dire… Les lieux feutrés sont pour moi plus propices aux découvertes de l'être aimé, mais comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, le câlin sous la tente : check !! C’est mon côté fleur bleue et mon côté fan de « l’amour est dans le pré » qui m’a donné des idées ces derniers temps sans doute … Besoin de renouer avec la nature d'une certaine façon !
  • Question 2 : Malgré le degré d’inconfort, as-tu pris du plaisir et as-tu apprécié cette expérience ?
  • Qui dit confort rudimentaire, dit compensations en préliminaires … En fait au début, l'esprit est plutôt à l'analyse de la situation et du cadre de la tente dans le camping, mais une fois les barrières levées et dans le feu de l'action, les câlins sont aussi agréables que dans un lit ou n’importe quel autre lieu acrobatique ! Après tout, les températures nocturnes fraîches, la promiscuité de la tente, le duvet partagé... Ça rapproche pas mal quand même ! Les petits bruits des oiseaux donnent même l'impression de romantisme !! En parlant de bruit, la peur de se faire surprendre et le fait de batifoler à quelques mètres seulement des tentes cousines donnent même un côté un peu excitant … Ah les pouvoirs insoupçonnés de dame Nature ! Techniquement sinon, la tente n’est pas un obstacle à la réalisation de certaines positions hormis celles debout évidement ... En bref, dans la tente tout est possible, tout est réalisable !
  • Question 3 : En as tu fait une anecdote que tu racontes aux copines ?
  • Mouhahaha, j’avoue qu’entres filles, nous ne sommes pas très tendres niveau débriefing des premières fois avec le nouveau partenaire … Il est vrai que mes premiers câlins ont toujours eu lieu dans le cadre classique de la chambre sur un vrai lit, alors là en décrivant cette histoire je rigole encore de cette première fois en contact avec la nature ! Comme dit mon meilleur ami, ce premier câlin est parfait à raconter à l’émission les « z’amours » , y'a plus qu'à s'inscrire avec chéri chéri !
  • Question 4 : Si c’était à refaire, remettrais-tu le couvert sous une tente ?
  • J'ai eu la « chance » de passer deux nuits au camping, donc après les essais concluants de la nuit 1, aucune limite pour approfondir les ébats lors de la nuit 2. L'avantage c’est qu'on est d’avantage organisés ... Eh oui on prend des couvertures supplémentaires et on maitrise l’espace !
  • Question 5 : Quel conseil donnerais-tu à nos lecteurs et lectrices pour savourer ce moment bucolique dans les meilleures conditions possibles ?
  • Alors étant une fana d’organisation, déjà mieux vaut prévoir pour l’aspect pratique des couvertures et duvets, eh oui il fait pas chaud chaud toute nue dehors sous une tente ! Ensuite, on évite le matelas gonflable pour deux raisons. La première, le bruit à chaque mouvement, je vous laisse imaginer les couinements du plastique à chaque coup de reins, c'est comme les grincements du vieux sommier de chez papa maman ... Oui oui, on l’a tous connu cet épisode ! La seconde raison, c’est que le matelas gonflable reste fragile, ça serait dommage de provoquer son dégonflage prématuré, et de se retrouver à même le sol pour finir la vraie nuit … Je préconise donc les matelas autogonflant en mousse, discrétion assurée ! L'idéal aussi, c’est d’éviter d'être dans un emplacement situé trop près des blocs sanitaires du camping, car Dédé qui passe au moment de l'orgasme faire sa grosse commission, il y a plus propice comme ambiance. Ceci vaut également pour les voisins et leur superbe petite fille qui se met à hurler toute larmoyante « mamannnn j’ai envie de faire pipiiiiiiiiii » ! Pour finir, on évite aussi d'être collés aux tentes de ses copains, même si on fait attention aux bruits, il y a toujours les bruits des mouvements que l’on entend qui peuvent crisper ou donner lieu à des remarques pas forcément opportunes …
  • L'avis de Blablatine :
  • Merci beaucoup ma belle pour ce témoignage si drôle et piquant ! J'en déduis que la tente, même si elle nécessite quelques aménagements, est un bon plan ... L'occasion de perdre ses repères, de sortir des sentiers battus et de redécouvrir le corps de l'autre, si proche, dans l'obscurité, tout un programme ! Petit bémol sur les bruits et le cadre qui ne sont pas toujours très romantiques... Perso, Blablatine optera pour un compromis entre les courbatures sur le matelas qui fait pouic et le Ritz, on dira un mobil-home ou une cabane dans les arbres par exemple, là ça m'envoie du rêve ! On se tente ce nouveau défi jolie A. ?
  • Bon, petite confession tout de même ... A une époque mon ancien chéri me disait souvent lorsqu'il était en déplacement dans des pays qui me paraissaient inaccessibles qu'il aurai préféré dormir avec moi sous une tente porte d'Orléans plutôt que le luxe sans moi, et naïveté ou pas, j'avoue que ça a été l'un de ses plus jolis compliments ! Par contre nous ne sommes pas allés jusqu'au périphérique finalement, va savoir pourquoi ...
  • Et vous mes charmants lecteurs, avez-vous déjà fait l'amour sous une tente ou dans d'autres endroits loufoques ?
Sexy time : faire l’amour sous une toile de tente, sensuel ou cruel ?

Partager cet article

Published by Blablatine blablatine - dans Sexy time du mercredi
commenter cet article

Présentation

  • : Le petit monde de Blablatine
  • Le petit monde de Blablatine
  • : Ici votre Blablatine parle de tout ! De ses humeurs, de ses coups de coeurs et de ses bonheurs...
  • Contact

Ma boutique sexo : " Les secrets de Blablatine "

Consultez le profil de Blablatine sur Pinterest.">

Rejoignez la Blablateam !

Ma page Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton
Retrouvez blablatine sur Hellocoton